22 septembre 2015
2 min

Code de déontologie : faites-en un outil marketing pour valoriser la profession !

    5385
    Reading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutes

    Le code de déontologie des professionnels de l’immobilier a été publié, ne le laissez pas dans un tiroir ! En le valorisant à bon escient, vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice et permettre à la profession d’améliorer son image.

    Attendu depuis le vote de la loi Alur, le décret n° 2015-1090 du 28 août 2015, paru au Journal officiel du 30 août, fixe, depuis le 1er septembre, les obligations déontologiques qui incombent aux professionnels de l’immobilier. Bien sûr, il y a fort à parier que vous, professionnels, appliquiez déjà depuis longtemps les règles contenues dans les 12 articles du texte mais la parution du code est l’occasion de remettre les pendules à l’heure et de redorer le blason d’une profession qui, malheureusement, souffre parfois d’une mauvaise image.

    Un code qui installe davantage de confiance

    Il fallait sans conteste ce geste fort pour changer le regard des ménages sur les professionnels de la transaction et de la gestion et pour améliorer la réalité, a déclaré Jean-François Buet, Président de la Fnaim. L’enjeu d’une codification des comportements professionnels est clair : conduire les ménages à fonder davantage de confiance dans les agents immobiliers et les administrateurs de biens. Le bénéfice à attendre de ce progrès est considérable. Professionnaliser le marché, c’est le sécuriser, le fluidifier et le rendre plus transparent au profit des clients. Ce progrès sera non seulement une victoire juridique, mais également économique et sociale.

    Il faut faire connaître l’existence de ce code …

    Évidemment, si personne ne sait qu’il existe, il n’y aura aucun bénéfice à tirer… Alors, pourquoi ne pas communiquer sur ce code, faire savoir à vos clients que la profession immobilière est désormais organisée, réglementée, encadrée par des règles précises. Que ces dernières s’appliquent aussi bien aux agents immobiliers, qu’aux syndics de copropriété, administrateurs de biens et marchands de listes, et qu’ils ont à cœur et auront toujours l’envie d’exercer leur profession avec conscience, dignité, loyauté, sincérité et probité. Et qu’enfin en cas de violation de ces règles, ils s’exposent à des sanctions disciplinaires » prononcées par la Commission de contrôle des activités de transaction et de gestion immobilières.

    … et faire adhérer l’ensemble des collaborateurs

    S’il faut communiquer sur ce code à l’extérieur de l’agence, il faut aussi le valoriser en interne. Un avenant au contrat de travail, signé par l’ensemble des négociateurs ou des administrateurs de bien, évitera que quiconque puisse dire, un jour, qu’il n’était pas au courant et garde bien en tête que ces règles doivent permettre l’exercice des activités de transaction et de gestion immobilières dans des conditions conformes aux intérêts des clients et d’assurer le respect de bonnes pratiques commerciales par tous les professionnels.

    Saisissez donc cette opportunité pour motiver encore davantage vos collaborateurs et communiquer différemment auprès de vos clients !

    Partager sur

    Ces articles peuvent vous intéresser