08 mars 2016
Florian Billaud
2 min

[ Dossier ] Mieux enrichir vos annonces : la vidéo (1/3)

    Dossier sur le rich media dans l'immobilier
    3305
    Reading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutes

    Le « Rich Media », qui fait la part belle à l’interactivité, mobilise l’attention de l’acquéreur potentiel et lui permet de se projeter dans un bien immobilier comme jamais auparavant !
    De la photo HD à la visite virtuelle en 3D : dossier spécial !

    Vidéos ou visites virtuelles: l’outil maître pour impliquer le visiteur

    Plus stimulante et impliquante qu’une simple série de clichés, la vidéo suscite un intérêt immédiat et constitue par ailleurs un marqueur fort du sérieux et du professionnalisme de l’agence. Elle permet de se faire une première idée très juste d’un logement, ou au contraire de revivre la visite a posteriori avec un conjoint qui n’avait pas pu faire le déplacement. Une vidéo, de plus, se partage facilement et permet à un acquéreur potentiel de communiquer sa découverte à des amis ou à des membres de la famille. Plutôt qu’un hébergement des vidéos cantonné au site Internet de l’agence, autant privilégier la création d’une chaîne Youtube ou Dailymotion, qui entraînera progressivement une visibilité bien plus importante pour vos créations. Rappelons que Youtube enregistrait début 2016, rien qu’en France, un total de 2,7 millions de visiteurs uniques tous les mois !

    Exemple disruptif : VEASYMO propose une visite live ( un peu comme Skype), qui intègre le bon de visite ! Idéal pour les résidences secondaires par exemple.

    Mais au-delà de la simple vidéo non interactive où l’utilisateur reste un spectateur, de nouvelles technologies innovantes permettent une véritable visite virtuelle du bien immobilier en 3D et favorisent une immersion totale de l’internaute, équipé d’un simple ordinateur ou même bientôt d’un casque de réalité virtuelle : le must absolu, par exemple, en ce qui concerne des biens très atypiques pour lesquels un acquéreur potentiel n’aurait même pas pris la peine de se déplacer en temps normal.

    Le secteur, certes, est encore balbutiant : la start-up américaine Matterport est pour l’instant la plus connue dans le monde du mapping 3D immobilier. Et avec une intervention facturée 4500$ en moyenne, il est évident que la technologie est pour l’instant réservée à la vente des biens d’exception. Mais les lignes bougent rapidement et de nouvelles entreprises spécialisées voient le jour en n’hésitant pas à casser les prix au passage. Dans dix ans, il sera sans doute devenu banal de se balader virtuellement dans un classique T2 de centre-ville, avec une qualité d’immersion telle que la visite physique pourrait ne devenir qu’une vérification et une simple formalité.

    Voici un exemple de ce qui peut être fait dans le cadre d’une visite virtuelle, avec un stabilisateur gyroscopique, un smartphone de bonne facture et un service de montage vidéo, comme chez Vuymmo ou VEASYCLIP par exemple qui a produit cette vidéo :

    A suivre …

    Partager sur

    Ces articles peuvent vous intéresser