01 décembre 2015
2 min

Mieux vendre grâce au Diagnostic de Performance Numérique

    3629
    Reading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutesReading Time: 2 minutes

    Internet, Télévision et Téléphonie IP, disposer d’un accès à Internet dans un logement est devenu un besoin essentiel, au même titre qu’un raccordement électrique. Le Diagnostic de Performance Numérique (DPN) renseigne un propriétaire sur la couverture réseau dont bénéficie un bien immobilier et peut inciter un acquéreur à se positionner plus rapidement.

    Le Diagnostic de Performance Numérique (DPN) n’a encore rien d’obligatoire, mais il peut cependant constituer une aide bien réelle à la vente. Alors que la superficie et la note énergétique font déjà partie des arguments clés à faire valoir par tout vendeur, la qualité de la connexion Internet devient tout aussi déterminante. Les biens raccordés à la fibre optique (encore rares à ce jour), permettent d’emblée à leurs propriétaires de se distinguer. Le DPN fournit plusieurs informations indispensables comme les débits ou les fournisseurs d’accès (FAI) disponibles. Simplement conseillé aujourd’hui, ce diagnostic pourrait devenir obligatoire avec le temps.

    Réaliser un diagnostic gratuit

    Le DPN peut être réalisé directement par le propriétaire en renseignant l’adresse du bien et le numéro de téléphone. Après s’être connecté sur http://www.ariase.com/fr/diagnostic-numerique/, il suffit de saisir le numéro de téléphone et l’adresse du bien. Le diagnostic s’affiche en moins de 15 secondes ! Les types de réseaux disponibles (ADSL, fibre, câble…), les débits et la liste des FAI sont connus du propriétaire et un rapport est alors émis. Il pourra alors transmettre ces informations aux potentiels acquéreurs.

    Le très haut débit bientôt obligatoire ?

    Dès juillet 2016, toutes les nouvelles constructions immobilières devront être pré-raccordées au très haut débit (THD), qu’il s’agisse de maisons individuelles ou d’immeubles. Cette disposition a été adoptée suite au vote de la loi Macron au début de l’année 2015. Le texte de loi comporte plusieurs articles et amendements qui concernent les télécommunications en France. Jusqu’ici, seuls les immeubles collectifs neufs de plus de 12 logements étaient concernés par cette obligation.


    Les points clés à retenir

    • Le Diagnostic de Performance Numérique (DPN) renseigne sur les débits Internet accessibles dans un bien.
    • Pas encore obligatoire, il est néanmoins fortement conseillé car il peut aider la finalisation d’une transaction.
    • Dès juillet 2016, toutes les nouvelles constructions devront être pré-raccordées au très haut débit.
    Partager sur

    Ces articles peuvent vous intéresser