10 décembre 2018
3 min

Top 10 des qualités d’un agent immobilier

    qualités bon agent immobilier
    2316
    Reading Time: 3 minutesReading Time: 3 minutesReading Time: 3 minutesReading Time: 3 minutesReading Time: 3 minutesReading Time: 3 minutesReading Time: 3 minutesReading Time: 3 minutesReading Time: 3 minutes

    Au-delà de la nécessaire maîtrise du marché et de son environnement technique et juridique, réussir dans l’immobilier suppose un certain nombre de compétences personnelles indispensables. Focus sur les 10 qualités qui peuvent faire de vous le meilleur des agents immobiliers !

    1. Se montrer psychologue

    Qu’il s’agisse de comprendre les attentes d’un client ou de mener à bien une négociation, le métier d’agent immobilier nécessite beaucoup de psychologie. Être capable d’analyser les réflexions d’un acquéreur, comme d’un vendeur, offre un atout essentiel en termes d’efficacité. En outre, agissant en quasi totale autonomie, l’agent immobilier devra faire preuve d’un mental à toute épreuve.

    2. Faire preuve de disponibilité

    Exigeante, la transaction immobilière requiert une très grande disponibilité. Recherche de vendeurs, prises de mandats, visites, négociations, élaboration des compromis, rendez-vous notariaux, gestion des annonces, rapprochement des fichiers vendeurs et acquéreurs, formation continue… les actions ne manquent pas ! Un agenda bien rempli, souvent bousculé par des rendez-vous de dernière minute. Pensez-y, un agent immobilier qui réussit ne compte pas ses heures et fait preuve d’une disponibilité hors normes.

    3. Agent immobilier: savoir s’organiser

    L’ampleur et la diversité des tâches à accomplir supposent une organisation sans faille. S’il veut s’en sortir, l’agent doit savoir gérer son agenda et prioriser ses actions. En immobilier, 20 % de ces dernières génèrent 80 % du chiffre d’affaires ! Il s’agit donc de s’organiser pour agir là où il le faut au moment où il le faut.

    4. Avoir le sens de l’écoute

    À l’opposé de certains commerciaux appliquant sans cesse des techniques de « force de vente », l’agent immobilier est avant tout à l’écoute de ses clients. Il est très attentif et parle peu. Une attitude qui lui facilite la compréhension des ressorts d’un projet de vie important pour y répondre au mieux. Une posture emprunte d’une juste humilité qui lui permet aussi de gagner la confiance de ses clients.

    5. Se montrer diplomate

    Qu’il s’agisse de convaincre, de concéder et de rapprocher deux parties, l’agent immobilier est un négociateur hors pair. Fin diplomate, son intervention toujours à point nommé et équilibrée doit permettre de dénouer les situations compliquées, voire conflictuelles, pour concrétiser une transaction qui satisfasse toutes les parties.

    6. Être dynamique

    Dans un marché aussi concurrentiel que l’immobilier, il n’existe pas de place pour la demi-mesure ! L’agent immobilier doit faire feu de tout bois pour s’imposer comme la référence locale dans le domaine. Faire bien et le faire savoir demande un dynamisme permanent qui fera toute la différence.

    7. Faire preuve de rigueur

    Très complexe, l’encadrement technique et juridique de l’immobilier exige beaucoup de documentation et d’informations. Au cœur de la transaction, entre le vendeur, l’acquéreur et le notaire chargé de la rédaction des actes, l’agent immobilier doit être particulièrement rigoureux. Garder à l’esprit que le diable se cache dans les détails évite bien des problèmes.

    8. Avoir le sens du contact

    S’il agit le plus souvent en autonomie, l’agent immobilier passe une bonne partie de sa journée au contact de ses vendeurs et de ses acquéreurs. Par téléphone ou en vis-à-vis, ce dernier doit savoir ne jamais se répartir de sa bonne humeur ! Un métier dans lequel le sens du contact et la notion de service sont incontournables.

    9. Se montrer curieux

    En évolution permanente, l’environnement technique et juridique de l’immobilier nécessite une attention particulière. En allant au-devant de l’information et en se montrant curieux des nouveautés, l’agent immobilier s’évite bien des déboires. Au fait des derniers changements, il démontre en outre un professionnalisme propre à séduire les clients les plus exigeants.

    10. Afficher une probité intangible

    Être agent immobilier, c’est en tous points agir conformément à la loi bien évidemment, mais aussi dans les règles de l’éthique. Commercial, il est également un conseil qui, pour être crédible, doit faire preuve d’objectivité dans ses évaluations et ses recommandations. Une probité permanente et non négociable !

    Dix qualités pour dix fois plus de chance de réussir dans l’immobilier ! Si vous en possédez déjà une partie pour aborder ce domaine, il ne vous restera plus qu’à les entretenir… et à développer celles qui vous manquent.

    Partager sur

    Ces articles peuvent vous intéresser